>> à perte de vue
  • Barrage de Lanau
    Barrage de Lanau
  • Barrage de Grandval
    Barrage de Grandval
  • Barrage de Grandval
    Barrage de Grandval
  • Barrage de Grandval
    Barrage de Grandval

Les barrages de Grandval et Lanau sur la Truyère

Barrage de Grandval

Le barrage de Grandval a été réalisé entre 1955 et 1960. Sa mise en eau a débuté en 1959 et a abouti à la création d’une retenue d’une surface de 1100 ha qui a englouti les villages de Mallet et de Magnac.

Éléments techniques sur l’ouvrage :

  • Le barrage est de type à voûtes multiples appuyées sur contreforts. Il comporte six voûtes de 50 mètres de portée et deux voiles latéraux chacune. Sa hauteur maximale au-dessus du lit de la rivière est de 76 mètres environ et sa longueur en crête de 350 mètres (à la cote de couronnement).
  • La retenue a une superficie de 1100 ha et une capacité totale de 270.6 millions de m3/s. Ses cotes maximales (RN) et minimales d’exploitation sont respectivement 742.00 et 706.00 m. ce qui correspond à une réserve utile de 224.6 millions de m3. La hauteur de chute maximale est de 73.00 m3.
  • L’usine accolée au barrage est équipée de deux turbines « Francis » à axe vertical, de débit nominal 53 m3/s et capable d’un maximum de 64.7 m3/s. Chaque turbine tourne à 230.5 tr/mn et entraîne un alternateur de puissance nominale 34 MW. La puissance totale installée est donc de 68 MW. L’énergie correspondante est fournie sous la tension de 220 KV au réseau national d’interconnexion par l’intermédiaire de la ligne Rueyres-Pratclaux.

L’ensemble de l’aménagement constitue une indéniable réussite architecturale. La salle des machines, circulaire, a un toit en coupole soutenu par une charpente tubulaire tri-directionnelle ("charpente résille") et un pont roulant tournant autour d’un point fixe.

Classé dans la catégorie "Lac", le barrage de Grandval a une productivité moyenne annuelle de 125 GWH. Depuis 1982, il est télécommandé du poste de commande hydraulique de Brive.

Barrage de Lanau

Située à environ 11 km en aval de Grandval (elle réalise avec cette centrale une même entité d’exploitation), l’installation de Lanau a été mise en service en 1962.

Éléments techniques sur l’ouvrage :

  • Le barrage est du type « voûte mince » à parement amont vertical. Son épaisseur à la base est 3 mètres sa longueur en crête 135 mètres et sa hauteur au dessus de la rivière 24,60mètres.
  • La retenue couvre une superficie de 113 ha et a une capacité totale de 18 millions de m3. La cote de retenue normale est 669 mètres, la tranche utile 2.4 millions de m3 environ (jusqu’à la cote minimale d’exploitation de 667.50 mètres) et la hauteur de chute maximale 22.20 mètres.
  • L’usine, située en rive gauche, est légèrement décollée du barrage. Elle est équipée d’une turbine « Kaplan », à axe vertical, à bâche métallique et de débit nominale de 110 m3/s. L’alternateur entrainé à 167 tr/mn, a une puissance nominale de 20,5 MW.Ce groupe est à démarrage automatique asservi au niveau de la retenue. Il débite son énergie sur le réseau 220 KV au moyen de la même ligne que l’usine de Grandval (ligne Rueyres-Pratclaux).

Cet équipement est classé dans la catégorie « éclusée », il a une productibilité moyenne annuelle de 46 GWH.